Les certifications

99 certificats trouvés

L'agent de centre de tri couvre une diversité d'activités, avec l'alternance de réception de lots d'animaux maigres (destinés à l'engraissement) et de lots d'animaux finis (destinés à l'abattoir). Il effectue le tri des animaux selon les critères établis par l'entreprise (traçabilité), aide à la mise en marché, est responsable de la bonne marche du centre (la gestion du stock d'aliments, autres fournitures..).
L'Agent de Collecte Approvisionnement (ACA) travaille dans une petite structure nommée dépôt, soit seul, soit au sein d'une petite équipe autonome. Cette structure ou dépôt est d'importance. Il peut comprendre un silo de collecte des céréales, un magasin de distribution des agro-fournitures, des installations de stockage d'engrais, un bureau qui est le lieu d'accueil des agriculteurs (adhérents) et où s'effectuent les activités administratives et informatiques. Il est placé sous la responsabilité du responsable de site, ou du chef de secteur ou directeur de la coopérative dont il reçoit les directives d'ordre technique, gestion du dépôt, commercial, vie de l'entreprise. La plupart du temps l'ACA est sédentaire et travaille seul sur son site. Au moment de la moisson, il travaille avec des saisonniers et gère leur activité en relation avec le chef de secteur.
L'agent de maintenance assure le bon fonctionnement d'installations comprenant plusieurs technologies (mécanique, pneumatique, hydraulique, électrotechnique, automatismes...) en participant à leur mise en service, leur surveillance et leur dépannage, et en assurant les interventions de maintenance préventive définies.
L'Agent de maîtrise de maintenance : -niveau A : assure le bon fonctionnement technique et humain du secteur de la maintenance dans le cadre des procédures et du planning d'intervention défini par l'entreprise. -niveau B : assure la bon fonctionnement et l'optimisation du secteur de la maintenance pour intervenir dans les meilleurs délais, coûts, qualité, sécurité, définis pour l'entreprise.
L’Agent de nettoyage dans la Transformation laitière effectue les opérations de nettoyage et de désinfection du matériel, des machines, de l’environnement (cloisons, portes, sol...) et des locaux destinés à la fabrication et/ou au conditionnement de produits laitiers. Il/elle respecte scrupuleusement les consignes et modes opératoires en matière de règles d’hygiène alimentaire, de sécurité et de protection de l’environnement.
L’agent de service de remplacement intervient sur une exploitation agricole dont le responsable (dirigeant, exploitant) souhaite ou bien est contraint de quitter momentanément son exploitation, pour cause de maladie, de congés, de formation,… L’agent peut, dans certains cas, remplacer un salarié d’une exploitation.
L'Agent de silo assure le bon fonctionnement du silo depuis la réception de matière jusqu'à sa transformation, en passant par la conservation du grain.
L’agent logistique dans la transformation laitière réalise l’amont et/ou l’aval de l’activité logistique, lié aux activités de fabrication ou de conditionnement de produits laitiers. Il/elle respecte les règles de gestion des stocks en utilisant les outils, éventuellement informatiques, mis à sa disposition et contribue à garantir la traçabilité des flux qu’il/elle effectue. Il/elle conduit et veille au bon fonctionnement des appareils de manutention. Il/elle assure ses missions en respectant les standards de sécurité, de qualité, d’hygiène et d’environnement.
L'agent logistique assure de manière autonome la réception, le contrôle, l'enregistrement, le stockage et l'expédition des matières premières vers les ateliers de fabrication / conditionnement et des produits finis vers les clients en respectant les standards de sécurité, qualité, hygiène et productivité.
L’agent spécialisé en travail de cave, de cuve ou de chai intervient sur toutes les étapes de transformation des boissons alcoolisées (vins tranquilles, vins effervescents, cidres, spiritueux), des jus et des sirops. Il assure le travail de cuve, contribue à la qualité du produit et à l’organisation du travail.
L' Animateur d’équipe exerce la responsabilité du bon déroulement des activités de production selon le programme établi et l'exigence de conformité aux règles de qualité, sécurité, environnement. Il manage l'équipe ou les équipes relevant de son périmètre de responsabilité. Il gère et développe la polyvalence des opérateurs et il intervient dans l'amélioration et l'optimisation process en relation avec le responsable d'atelier, les fonctions d'appui et son équipe.
L’Animateur de techniciens conseil en gestion de la reproduction animalière coordonne, régule et anime un secteur géographique en organisant l’activité et la démarche qualité et en participant à la gestion et l'animation du personnel.
L’Animateur(trice) d’Équipe Domaine Industriel est un(e) manager de proximité. Il(elle) planifie, organise, optimise et suit l'activité et les moyens de production d'une entreprise en manageant une ou plusieurs équipes de production sur un site. Il/elle recherche, grâce au suivi et à l’analyse d’indicateurs, des pistes de progrès en favorisant une communication adaptée ascendante et descendante. Il/elle intervient selon les règles de sécurité et connaît les impératifs techniques et économiques (qualité, délais).
L'animateur soigneur assistant activités équestres exerce le métier couramment appelé assistant, sous contrôle de l’enseignant titulaire.
L'assistant de gestion client assure la gestion des commandes afin d'assurer l'approvisionnement des différents clients avec les bons produits, dans les délais et le respect des conditions générales de vente en vigueur, pour une satisfaction client optimale.
L'attaché(e ) commercial(e ) contribue au développement des ventes dans le respect de l'application de la politique commerciale et des objectifs fixés sur un ensemble de points de ventes à l'intérieur d'un secteur géographique donné.
Le Caviste peut exercer en cave coopérative sous la responsabilité du maître de chai, de l’œnologue ou du directeur de la cave. Selon l’organisation de la cave, le caviste intervient sur l’ensemble des travaux liés aux vendanges, depuis la préparation du site (la cave) à la réception des vendanges jusqu’à la mise en bouteille ou à l’enlèvement citerne du produit fini.
Le chargé d’accueil, exerce principalement au sein des organismes de protection sociale agricole (MSA). Ses activités s'effectuent en front office auprès des adhérents dans le domaine de la protection sociale.
Le chauffeur de collecte et livraison d'animaux de boucherie conduit des véhicules nécessitant le permis poids lourd et effectue la manipulation des animaux. Il peut prendre des initiatives d'organisation. Il effectue la remontée d'informations liées à la traçabilité.
Le Chauffeur Ramasseur dans la Transformation laitière collecte du lait auprès des producteurs selon des tournées préétablies, au moyen du matériel confié par l’entreprise, et le transporte au lieu de dépotage désigné.
Le chef d'équipe conchylicole et de cultures marines dirige, de manière régulière et autonome (sous les directives générales soit le l'employeur, soit d'un cadre), une équipe mise à sa disposition pour la réalisation de sa tâche. Il participe à l'exécution des travaux liés à la production conchylicole et de cultures marines.
Le Conducteur de ligne dans la transformation laitière conduit une (ou plusieurs) lignes automatisées, intégrant une succession de plusieurs machines mécanisées, pour fabriquer ou conditionner des produits laitiers. Il conduit sa (ses) ligne(s) en respectant les enjeux de sécurité, de qualité, d’hygiène, d’environnement et de productivité tout en garantissant la qualité du produit obtenu. Il assure une mission de coordination avec les conducteurs et les opérateurs travaillant sur la ligne.
Le conducteur de machine dans la transformation laitière conduit une (ou plusieurs) machine(s) mécanisée(s) (parfois automatisées), pour fabriquer ou conditionner des produits laitiers. Il conduit sa (ses) machine(s) en respectant les enjeux de sécurité, de qualité, d’hygiène, d’environnement et de productivité tout en garantissant la qualité du produit obtenu.
Le conducteur de machines intègre les opérations suivantes : broyage, mélange, formage, poussage, torsadage, tranchage, conditionnement sur des lignes sous film, sous-vide, sous atmosphère contrôlée ou tout nouveau procédé, étuyage et étiquetage.
Le conducteur de process chocolatier mouleur assure la conduite d’une ligne de moulage (plein ou fourré ou creux) ou d’extrusion/enrobage, pour obtenir la forme et l’aspect conformes au cahier des charges, en respectant les instructions, les critères d’hygiène, de qualité, de sécurité et d’environnement. Il assure sa fonction sous la d’un responsable de secteur / d’atelier ou d’un responsable d’équipe.
Le Conducteur mécanicien maintenance de 2ème niveau assure la conduite, les travaux de réglage et de maintenance niveau 1 et 2 d’une ou plusieurs machines mécanisées ou automatisées, intégrées ou non dans une ligne de production, en respectant les instructions, les critères d’hygiène, de productivité, de qualité, de sécurité et d’environnement.
Le conducteur de poids lourd en coopérative agricole assure une fonction logistique et est rattaché selon l'importance et l'organisation de l'entreprise au service logistique, ou au service de gestion des produits dont ils assurent le transport, ou directement à la direction générale.
Le Conducteur régleur de machines de conditionnement conduit une ou plusieurs machines mécanisées intégrées ou non dans une ligne de production, en respectant les enjeux de productivité, qualité, hygiène et sécurité. Il assure le bon fonctionnement des installations comprenant une ou plusieurs technologies en assurant des travaux de réglage, de changement de format et de maintenance curative légère. Il est sous la responsabilité d’un responsable de secteur / d’atelier ou d’équipe de l'atelier de production.
Le Conducteur(trice) d'équipements industriels intervient sur des installations et équipements d’éviscération, de découpe, de transformation, d’élaboration ou de conditionnement par procédé continu, discontinu ou mixte, automatisés ou non. Il est chargé d’assurer la production industrielle dans des entreprises différentes par la taille et les secteurs d’appartenance. Il intervient selon les règles de sécurité et d’hygiène alimentaire. Il connaît également les impératifs techniques et économiques de production (qualité, productivité, délais).
Le Conducteur(trice) d'installation de transformation des grains assure la conduite d’une ou plusieurs installations de transformation des grains dans une unité de production de meunerie, semoulerie ou d’alimentation animale.
Le conducteurs(trice) de ligne assure la conduite d'une ou plusieurs lignes de fabrication composées, selon le process, d'une ou plusieurs machines de fabrication mécanisées, semi-automatisées ou automatisées en respectant les enjeux de productivité, hygiène, qualité et sécurité des biens et des personnes qu'il coordonne sur la ou les lignes de fabrication.
Le conducteur(trice) de machines assure la conduite d'une ou plusieurs machines mécanisées ou automatisées, intégrées ou non dans une ligne de production en respectant les instructions, les critères d'hygiène, de productivité, de qualité, de sécurité et d'environnement.
Le conducteur(trice) de process conduit à l'aide, d’un moyen de supervision, une ou plusieurs étapes successives d’un process automatisé, en respectant les critères de productivité, hygiène, sécurité, qualité et environnement. Il est sous la responsabilité d’un responsable d’équipe ou d’un responsable de secteur / atelier.
- Type 1 : assure la conduite d’une ou de plusieurs machines en conformité avec les instructions de production et les procédures qualité dans le respect des indicateurs de productivité et des consignes de sécurité. Il procède aux opérations de maintenance de 1er niveau et effectue les réglages dont il a la charge sur sa ou ses machines. - Type 2 : assure la conduite d’une ou de plusieurs machines en conformité avec les instructions de production et les procédures qualité dans le respect des indicateurs de productivité et des consignes de sécurité. Il procède aux opérations de maintenance de 1er niveau et effectue les réglages et changement de format dont il a la charge sur sa ou ses machines.
L’Encadrant opérationnel laitier assure au quotidien le management, l’animation et la motivation de son équipe, tout en assurant la supervision de la production.
L'enseignant animateur d'équitation accompagne les pratiquants sur les bases des pratiques équestres.
Le Formateur interne dans les métiers de la viande accompagne les opérateurs dans l’acquisition, l'actualisation, et le perfectionnement des compétences, au regard des évolutions de l’activité, besoins de la production, préconisations des encadrants, et en lien avec les interlocuteurs de l’entreprise décisionnaires en matière de formation professionnelle (Service RH et/ou responsable de production).
Le gestionnaire de l'administration du personnel et de la paie assure le traitement, le suivi des dossiers, l'analyse et la réalisation de tâches liées à l'administration du personnel et de la paie, en communiquant, en informant, en respectant les règles comptables et le droit social et en maîtrisant les outils informatiques existants.
Le/la Laborantin(e) dans la transformation laitière contrôle et analyse la conformité des produits laitiers aux différents stades de leur fabrication dans le cadre du plan de contrôle. Il/elle étalonne les appareils de mesures et respecte les modes opératoires et protocoles analytiques. Il/elle enregistre et interprète les résultats des analyses.
Les sélectionneurs travaillent dans ces élevages chargés de la préservation des animaux de sélection et de reproduction. Les salariés spécialisés dans les process d'incubation et d'éclosion, établis par l'entreprise, travaillent dans les couvoirs.
L'opérateur de couvoir travaille dans un couvoir, unité de transformation industrielle qui produit des animaux d’un jour (poussins, dindonneaux, canetons, pintadeaux, cailletaux, faisandeaux, perdreaux) destinés aux exploitations avicoles françaises et à l’exportation.
L'opérateur en nettoyage industriel intervient en fin de production dans les ateliers de transformation. Il prend connaissance, en fonction de la taille et de l'organisation de l'entreprise des instructions spécifiques, doit exécuter ses activités de nettoyage et de désinfection dans le respect des modes opératoires, des fiches d'instruction, du temps imparti et des exigences en matière de sécurité sanitaire et de sécurité des personnes. Il informe de toute anomalie ou dysfonctionnement sur les locaux, machines et installations de production.
L'opérateur en piéçage des viandes bovine ou ovine réalise les opérations de piéçage manuel et à la machine. Il intervient sur les espèces bovine ou ovine et effectue le piéçage des muscles.
L'opérateur en réception des matières premières réceptionne les viandes et/ou abats (produits tripiers). En fonction des procédures en vigueur dans l'entreprise, il procède notamment au contrôle quantitatif et qualitatif et oriente les produits en fonction du traitement à effectuer.
L’opérateur logistique intervient dans les opérations de réception, préparation, expédition, déplacement et stockage de produits, matières premières et matières sèches.
L'opérateur(trice) chargé(e) de la stabulation animaux de boucherie réceptionne et répartit les animaux en fonction de leur catégorie, assure leur bien-être, traite les animaux suspects et approvisionne la chaîne d’abattage, en respectant les consignes de qualité, d’hygiène, de sécurité et de traçabilité. Il est sous la responsabilité d’un responsable de secteur et, dans certaines configurations d‘organisation, d’un responsable / animateur d’équipe.
L'opérateur(trice) en 1ère transformation des viandes participe aux opérations de transformation d’un animal vivant en produit carcasse et abats (produits tripiers). Selon l'organisation des ateliers, il peut intervenir sur une ou plusieurs espèces (gros bovins-veaux-porcs-ovins-caprins-équidés). En fonction du processus et de l'organisation de l'abattoir, il intervient sur différents postes, c'est à dire du poste d'anesthésie à la mise en ressuage et le cas échéant sur le 1er traitement du 5ème quartier.
L'opérateur de protection sociale travaille en production (back office). Il traite et gère les demandes relatif au domaine législatif concerné.
L'Opérateur(trice) de maintenance industrielle - régleur(se) est susceptible d’intervenir dans les domaines d’activités professionnelles suivants : préparation d’interventions de maintenance ; réalisation de pré-diagnostics simples sur des équipements pluri-technologiques ; contrôles et les mesures préventifs sur des sous ensembles fonctionnels ; remplacements et échanges standards de sous-ensembles fonctionnels mécaniques, hydrauliques ou pneumatiques ; communication technique avec les utilisateurs et les responsables.
L'opérateur(trice) en 1ère transformation des viandes assurer les opérations de transformation d’un animal vivant en produit carcasse : préparation et finition des carcasses, préparation et traitement des produits tripiers, en respectant les objectifs de qualité et de productivité, les consignes d’hygiène, de sécurité et de traçabilité.
L'opérateur(trice) en 2ème transformation des viandes réalise les opérations de découpe, tri, désossage, parage et conditionnement des pièces de viandes et/ou produits tripiers, en respectant les objectifs de qualité et de productivité, les consignes d’hygiène, de sécurité et de traçabilité.
L'opérateur(trice) en 2ème transformation des viandes réalise les opérations de découpe, désossage, parage allant de la sortie du ressuage jusqu'au conditionnement du produit. Il peut intervenir sur différentes espèces. Il participe à la découpe ds quartiers, des pièces avec os, des muscles ou des abats (produits tripiers). En fonction du process en vigueur dans l'entreprise, l'opérateur occupe plusieurs postes qui s'échelonne entre la grosse coupe (mise en quartiers), le conditionnement de pièces de viande et le travail des abats (produits tripires).
L'opérateur(trice) en 3ème transformation des viandes réaliser les opérations de fabrication des produits élaborés (préparation d’ingrédients et approvisionnement des lignes de production, conduite de machines, piéçage manuel, conditionnement et étiquetage des produits), en respectant les objectifs de qualité et de productivité, les consignes d’hygiène, de sécurité et de traçabilité.
L'opérateur(trice) en préparation de commandes assure les opérations de préparation des commandes en vue de l’expédition des produits, en respectant les objectifs de qualité et de productivité, les consignes d’hygiène, de sécurité et de traçabilité.
L'opérateur(trice) en préparation de commandes prend en charge les produits issus des différents stades de transformations des viandes et/ou abats (produits tripires) dans les salles de stockage en vue de leur expédition. Il traite les commandes, il identifie, contrôle la qualité, classe, pèse et regroupe les produits.
L'opérateur(trice) en traitement des cuirs et peaux doit maîtriser, pour au moins une espèce d'animaux et dans des conditions de sécurité optimale, les activités-clefs suivantes : - réception, identification et contrôle qualité - dégraissage, parage, tri, salage et mise en piles - pesée, pliage et classement en frais et salés
L’opérateur en traitement des cuirs et peaux des animaux de boucherie, placé sous la responsabilité d’un responsable de secteur ou d’un responsable / animateur d’équipe, selon les organisations, a pour mission de réceptionner et contrôler la qualité des cuirs et des peaux, les préparer en vue de leur conservation et de leur expédition, dans le respect des objectifs de qualité, de productivité, des consignes d’hygiène, de sécurité et de traçabilité.
L’ouvrier qualifié polyvalent sur la chaîne d’embouteillage/conditionnement conduit une ou plusieurs machines de la chaîne, sous la responsabilité d'un chef de ligne ou d'un chef de production.
L'organisateur de randonnées équestres enseigne, organise et encadre des randonnées.
L’ouvrier(ère) qualifié(e) conducteur(trice) d’engins agricoles pilote des engins agricoles extrêmement spécialisés pouvant être de haute technologie : tracteur, épandeurs à fumier, semoirs à céréales et mono-graines, chargeurs télescopiques, pulvérisateurs, matériels de récolte (moissonneuses batteuses, ensileuses, arracheuses à betteraves, arracheuses de pomme de terre …).
L'ouvrier qualifié de fabrication en BVP réalise une étape ou plusieurs étapes de fabrication en boulangerie, en pâtisserie ou traiteur.
L’ouvrier qualifié de l’exploitation viticole est un employé polyvalent qui participe principalement aux travaux de la vigne.
L'ouvrier qualifié du travail des viandes en industries charcutières assure la transformation d’une épaule ou d’un jambon en produits conformes aux normes de qualité, en respectant les rendements matières et la productivité, les critères d’hygiène et de sécurité.
L'ouvrier qualifié réalisent les activités manuelles et les travaux mécanisés, de la mise en place des cultures jusqu’au conditionnement voire aux livraisons.
L'ouvrier spécialisé réalisent des travaux manuels en vignoble et peuvent participer aux travaux de l'exploitation ou du chai selon l'organisation des domaines viticoles.
L'ouvrier spécialisé travaille dans divers types d'exploitations spécialisées ou non spécialisées dans les légumes et pratiquer une agriculture biologique ou conventionnelle.
Les ouvriers polyvalent(e)s travaillent dans les plantations de bananes et dans les stations de conditionnement.
L'ouvrier en aménagement et entretien d’espaces végétalisés réalise les activités de mise en œuvre du végétal sur chantier en extérieur ou en intérieur (réception, implantation, plantation selon les normes requises, taille d’entretien et de formation) dans le cadre d’un aménagement végétal dont il vérifie les dimensions esthétiques et d’intégration dans l’environnement.
L'ouvrier en construction d’ouvrages paysagers réalise les travaux d’implantation, d’installation, de mise en service et d’entretien des parties minérales ou inertes d’un jardin ou d’un espace vert.
L’ouvrier(ère) hautement qualifié(e) conducteur(trice) d’engins agricoles pilote des engins agricoles extrêmement spécialisés pouvant être de haute technologie : tracteur, épandeurs à fumier, semoirs à céréales et mono-graines, chargeurs télescopiques, pulvérisateurs, matériels de récolte (moissonneuses batteuses, ensileuses, arracheuses à betteraves, arracheuses de pomme de terre …).
L'ouvrier qualifié en nettoyage industriel exécute les différentes opérations de nettoyage et de désinfection d'un secteur donné dans le respect de consignes et de modes opératoires, du temps imparti et des exigences en matière d'hygiène alimentaire et de sécurité.
Le CQP concerne les ouvrier(e)s spécialisé(e)s qui réalisent les activités manuelles et les travaux mécanisés de mise en place et entretien des cultures, récolte, tri, et conditionnement
Le pilote d’installation automatisée de la Transformation Laitière est un spécialiste de la fabrication des produits laitiers (fromages, yaourts, poudres laitières …). Il connait parfaitement la composition des produits et les étapes du procédé de transformation laitier qu’il met en œuvre de manière autonome.
Le préparateur assure le déconditionnement des matières premières et les opérations de préparations froides et chaudes, manuellement ou à l'aide de machines, en respectant les recettes, les ordres de fabrication, les modes opérateurs ainsi que les critères d'hygiène, de qualité et de sécurité.
Le préparateur-vendeur en BVP prépare et fabrique des produits et les vendre, dans le respect des objectifs qualitatifs et quantitatifs. En complément optionnel, assure le service à table.
Le promoteur des ventes-Merchandiseur contribue au développement des ventes sur un ensemble de points de vente à l’intérieur d’un secteur géographique donné, en luttant contre les ruptures, en assurant la bonne tenue des marques dans le rayon et en assurant la mise en place des opérations promotionnelles négociées.
Le responsable d'équipe de production a un rôle de coordination, de régulation et d'animation de l'activité d'une équipe en anticipant et en portant une attention toute particulière au suivi des actions correctives.
Le responsable d'équipe logistique assure l'organisation de l'activité (prévoir, coordonner, et ajuster les moyens disponibles) pour assurer la réception, le stockage, la préparation ou l'expédition de commandes en termes de quantité, qualité, délais et dans un souci de moindre coût.
Le responsable d’exploitation conchylicole et de cultures marines, dirige les différents travaux relatifs de la production à la mise en marché de produits conchylicoles et de cultures marines.
Le Responsable d’atelier anticipe, coordonne et gère les activités et les moyens de production de la totalité d'un atelier ou d'un secteur. Il organise l'activité et gère le personnel de tout l'atelier et de l'ensemble des équipes. Il planifie, délègue et contrôle le plan de charge de l'atelier. Il est le garant du respect des cahiers des charges clients et des règlementations qualité, sécurité, environnement. Il rend compte quotidiennement de l'ensemble des résultats de son atelier ou de son secteur.
Le Responsable de magasin en boulangerie, viennoiserie, pâtisserie assure la responsabilité de son unité de BVP en termes de gestion, d’exploitation et de management.
Le responsable de secteur / d'atelier assure la coordination, la régulation et l'animation de l'activité de production d'un atelier comprenant plusieurs équipes en organisant l'activité, en développant la démarche qualité et en participant directement à la gestion du personnel.
Le Responsable magasin libre-service agricole anime et dirige une équipe dont l’amplitude peut aller de 2 à 5 personnes. Il a sous sa responsabilité différents salariés : vendeur(s), vendeuse(s) conseil, caissier(s), caissière(s) et éventuellement vendeur(s) vendeuse(s) spécialisé(es). Il est en relation avec les clients, les fournisseurs et éventuellement les livreurs, les agriculteurs adhérents de la coopérative et avec l’environnement local.
Le salarié agricole qualifié en polyculture exerce son activité dans l’ensemble des exploitations agricoles, dans les CUMA (coopératives d’utilisation de matériel agricole) et dans les ETA (entreprises de travaux agricoles), les groupements d’employeurs qui font des travaux de cultures agricoles.
Le salarié hautement qualifié en exploitations porcines travaille dans un élevage de taille importante, sous l'autorité de l'éleveur.
Le salarié qualifié en élevage de petits ruminants maîtrise les principales techniques d'élevage et travaille dans une ou plusieurs exploitations, pour un service de remplacement ou un groupement d'employeur.
Le salarié qualifié en élevage laitier (bovins) est capable d'assurer, sous le contrôle du chef d'exploitation, les activités liées à l'élevage après avoir reçu des instructions précises.
Le salarié qualifié en élevage porcin exercent sur une exploitation porcine, mixte ou spécialisée en naissage, naissage-engraissement, engraissement, sélection ou post-sevrage.
Le salarié qualifié en productions fruitières s’exerce au sein d’une exploitation agricole, spécialisée ou orientée vers l’arboriculture ou pour un groupement d’employeur, et en relation avec différents postes ou interlocuteurs (station de conditionnement, techniciens de coopératives, transporteurs, livreurs...).
Le salarié spécialisé réalise es activités d’élevage de bovins laitiers et les opérations de traite, voire certains travaux mécanisés, en appui à l’exploitant.
Le Technicien Conseil aux Adhérents de Coopérative (TCAC) apporte une valeur ajoutée à toutes productions agricoles des adhérents de coopérative. En fonction de la stratégie définie par l'entreprise coopérative et en fonction des exigences du marché, il conseille l'agriculteur adhérent au bon moment sur les techniques de production, sur les bonnes quantités dans les choix d'orientation et d'optimisation de production et de ses achats dans le respect des exigences réglementaires.
Le Technicien conseil en gestion de la reproduction animale assure le conseil et la délivrance de produits et de prestations de service auprès des éleveurs en matière de renouvellement de troupeau, en respectant les protocoles et instructions, le bien-être animal, les critères d’hygiène, de qualité, de santé, de sécurité et d’environnement.
Le Technicien de process brassicole réalise la fabrication de la bière en respectant non seulement les paramètres de procédés de fabrication, mais également les enjeux de productivité, hygiène, qualité et sécurité des biens et des personnes qu’il coordonne sur toute la chaîne de fabrication. Il s’intéressera aussi à l’état et au bon fonctionnement des appareils et des machines à sa disposition.
Le Technicien de production en groupement de producteurs effectue l'appui technique auprès des adhérents dans le cadre de la mission qui lui est confiée (génétique, bâtiment, transport...). Il organise les tournées, anime l'équipe des chauffeurs, effectue les actes commerciaux d'achat et de vente selon les instruction données par l'entreprise en assurant la relation commerciale sur un secteur (ex. a en charge l'approvisionnement d'un production spécifique), avec des connaissances en estimation des animaux (poids-qualité).
Le Technicien qualité assure le suivi de la qualité au quotidien par la réalisation de contrôles et le suivi des autocontrôles réalisés par les opérateurs.
Le/la Technicien conseil - relation producteurs dans la transformation laitière apporte au producteur de lait d’un secteur géographique donné un conseil technique adapté en respectant la stratégie définie par l’entreprise laitière et les exigences du marché (règles sécuritaires, sanitaires et environnementales, gestion des hors-normes, bien-être animal…). Il/elle est responsable du suivi et de l’animation technique et commerciale de cette zone de collecte dont il doit assurer la pérennité en quantité et qualité (en maintenant les structures de production, en accompagnant les installations…). Il/elle assure la promotion et la vente d’agrofournitures et services. Il/elle promeut, contrôle et suit les démarches qualité et de segmentation des laits basées sur des cahiers des charges internes ou externes à l’entreprise (agriculture biologique, appellation d’origine, élevage à l’herbe, absence d’OGM…). Il/elle est le relais et l’interface entre les producteurs de lait et l’entreprise et contribue ainsi à résoudre tout litige (problème de collecte, froid à la ferme, agrofourniture, paiement du lait, politique laitière…)
Le technicien(ne) de maintenance assure le bon fonctionnement d'installations comprenant plusieurs technologies (mécanique, pneumatique, hydraulique, électrotechnique, automatismes...) en participant à leur mise en place, à leur modification, et en assurant leur maintenance curative et préventive.
Favoriser le développement des ventes de produits Veiller à la prise en compte des demandes clients.
Le Vendeur conseil magasin LISA travaille dans une structure nommée Libre-Service Agricole, au sein d'une équipe plus ou moins autonome. Cette structure est d'importance variable et peut être rattachée à un silo de collecte des céréales, un dépôt agricole (magasin d’appros) ou être indépendante. La poly-compétence est requise, distinguant cet emploi de celui de vendeur spécialisé. Il est placé sous la responsabilité du Responsable du Magasin Libre Service, dont il reçoit ses directives : d'ordre technique, commercial, gestion des stocks, politique commerciale de l'entreprise. Il travaille en collaboration avec d’autres vendeurs-conseil, vendeurs spécialisés, agents de collecte appro, caissières. Il est en relation avec les clients, les livreurs, les agriculteurs adhérents de la coopérative qui se fournissent en agro - fournitures.